Untitled Document
 




Pas encore inscrit ?

 

Comment s’inscrire aux activités pédagogiques et créatives de la Fabrique de Soi ?

 

Pas encore inscrit ?


Chercher dans le site

Pour rester informé

 

inscrivez-vous à notre Newsletter :


« Deux heures, c’est mieux » : même pour le ministère de la FWB?



Revoici le cours de Philosophie et Citoyenneté (CPC). Les élèves ont reçu, ou vont recevoir dans les prochains jours, le formulaire à remplir dans lequel leurs parents ou eux-mêmes s’ils sont majeurs, opteront ou non pour la deuxième heure de CPC. Nouveauté: cette fois tous les élèves, de la première année primaire à la dernière du secondaire, profiteront de ce cours (1h ou 2h) dès la rentrée 2017.

L’on peut toutefois s’étonner que le formulaire proposé par le ministère ne soit pas conforme aux prescrits légaux : il impose en premier lieu le choix d’un éventuel cours de religion ou morale, en contradiction avec la décision du Conseil d’État qui stipule que personne n’est tenu de dévoiler ses convictions. Posée en ouverture, cette option biaise le choix proposé en deuxième intention, c’està-dire celui des deux heures de CPC. Et chacun sait que lorsqu’on lance un referendum, c’est la façon de poser la question qui détermine en grande partie le résultat… L’administration aurait-elle fait le choix de pénaliser son propre cours au bénéfice des cours dispensés par les organismes religieux ?

Pour rappel, le cours de Philosophie et Citoyenneté s’inscrit comme une alternative aux cours de religion et de morale, lesquels présentent l’inconvénient majeur de séparer les élèves selon un critère convictionnel. À l’inverse, le CPC rassemble tous les élèves sans préjudice des convictions de leurs parents, pour un échange plus riche qui se nourrit des différences et jette des ponts au lieu de dresser des murs.

Dès ce lundi 15 mai, une campagne de promotion de la deuxième heure de CPC débarque sur Internet (Facebook et Youtube notamment). Elle attire l’attention sur l’importance de ce cours et l’utilité, compte tenu des enjeux sociétaux, de lui donner toutes les chances de réussite. L’enjeu de la campagne, c’est qu’un maximum d’élèves choisissent l’option de suivre les deux heures hebdomadaires de CPC plutôt qu’une heure seulement. Vous pouvez visionner le film de la campagne en cliquant ici.

Les promoteurs de cette campagne –le CAL et la FAPEO– estiment que le rôle de l’école officielle est de donner aux élèves la possibilité d’effectuer librement leurs propres choix convictionnels. Le CPC va dans ce sens : il aborde, grâce à la méthode philosophique, les grandes questions de société, les droits et les devoirs, le fait religieux, l’organisation de la société, la bioéthique, etc. sans parti pris d’aucune sorte. Il mise sur l’autonomie de l’individu. Il encourage aussi la mise en pratique de la démocratie, dans la classe comme à l’école.

Pour parvenir à rencontrer ces objectifs, une heure par semaine, c’est peu. Deux heures, c’est mieux. Le CPC fait le pari d’une société ouverte, tolérante, faite de partage, de valeurs communes et complémentaires, de fraternité et d’émancipation des esprits. Ce pari vaut bien deux heures par semaine !

Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à surfer sur www.deuxheurescestmieux.be.